Un site utilisant WordPress.com

Articles tagués “MLM

Quelques vidéos qui valent le détour!!! et mon nouveau blog … à découvrir

(suite…)


A tribute to Jim Rohn – Un hommage à Jim Rohn

Citations de Jim Rohn:

‘’La chose la plus importante dans la vie n’est pas ce que vous obtenez, mais qui vous devenez’’

Jim Rohn
Voir ou acheter « Stratégies de prospérité » sur Amazon

 Jim_Rohn10

Les buts que vous vous fixez doivent être suffisamment audacieux pour que, dans le processus qui vous mène à leur réalisation, vous deveniez une personne de grande valeur. Jim Rohn

 Vous êtes  la moyenne des 5 personnes avec qui vous êtes le plus en relatio, Jim Rohn

(suite…)


Jim Rohn, nous enseigne : Le succès est quelque chose que vous attirez en devenant vous-même une personne attirante

Jim Rohn, nous enseigne son concept : Le succès est quelque chose que vous attirez en devenant vous-même une personne attirante

Autre concept : Les profits sont meilleurs que les salaires.

Au lieu de travaillez à temps plein pour survivre, vous pourriez par exemple travaillez à temps partiel sur votre fortune…

 

Votre revenu est lié à votre philosophie personnelle et non à l’économie. L’économie ne changera pas ! Vous ! Vous pouvez changer !

 

(suite…)


LA PARABOLE DU PIPELINE ou comment préparer son avenir .. autrement!

LA PARABOLE DU PIPELINE

Voir le film un peu plus bas,

En 1801, au coeur d’une vallée du centre de l’Italie.

Il y a très longtemps, dans un petit village d’Italie, habitaient deux cousins, Pablo et Bruno. Voisins l’un de l’autre, les deux jeunes hommes étaient de bons copains, et tous deux ambitieux et grands rêveurs.

Pablo et Bruno discutaient souvent et longuement du jour où, sans trop savoir quand ni comment, ils deviendraient les hommes les plus riches du village. Bons travailleurs et intelligents, ils attendaient qu’une occasion favorable s’offre à eux.

Un jour, elle frappa à leur porte. En effet, les autorités du village, ayant décidé d’engager deux hommes pour alimenter une citerne au centre du village, en y déversant l’eau tirée d’une rivière qui coulait non loin de là, offrirent les deux postes à Pablo et à Bruno.

Dès leur première journée de travail, les deux cousins’ réussirent à remplir le réservoir à ras bord à l’aide de quatre seaux. Tel que convenu, l’ancien du village leur remit leur salaire, soit un cent pour chaque seau d’eau transporté. (suite…)