Un site utilisant WordPress.com

Le véritable grand homme est un homme ordinaire, simple, franc, direct, un homme de bon sens.

Jamais dans l’histoire du monde le moment n’a été aussi propice que maintenant pour s’enrichir rapidement sans posséder de capitaux.
Mais, me répondrez-vous, on ne peut rien faire de la sorte.
On ne peut pas démarrer sans capitaux.
C’est mon devoir envers tout jeune homme ou jeune fille, car nous allons tous nous lancer très bientôt en affaires dans les mêmes termes.
Jeune homme, sachez que si vous savez ce dont ont besoin les gens, vous disposez de davantage de connaissances en vue de faire fortune que ce que vous apporteront des capitaux, quelle qu’en soit la somme.
Il y avait un pauvre homme sans travail qui vivait à Hingham, dans le Massachusetts.
Il restait à flâner autour de la maison jus-qu’à ce qu’un jour sa femme lui dise de partir travailler et, comme il vivait dans le Massachusetts, il obéit à sa femme. Il partit, s’assit au bord de la baie et tailla un morceau de bois au couteau pour en faire une chaîne.
Ce soir-là, ses enfants se battirent pour avoir la chaîne, et il en tailla une deuxième pour faire la paix.
Pourquoi ne tailles-tu pas des jouets au couteau pour les vendre?
Tu pourrais gagner de l’argent ainsi.
Oh, répondit-il, mais je ne saurais pas quoi faire.
Pourquoi ne demandes-tu pas à tes enfants, dans ta propre maison, ce que tu peux faire?
A quoi cela servirait-il d’essayer?
Mes enfants sont différents de ceux des autres.
(J’ai rencontré des personnes comme celle-ci à l’époque où j’enseignais.)
Mais il suivit le conseil qu’on lui avait donné.
Elle commença à lui dire qu’elle aimerait avoir un lit de poupée, une console de toilette pour poupée, un petit parapluie de poupée, et continua d’égrener une liste d’objets qu’il lui faudrait une vie entière pour construire.
Ainsi, ayant consulté ses propres enfants dans sa propre maison, il prit le bois pour le feu, car il n’avait pas d’argent pour acheter du bois d’oeuvre, et tailla au couteau les jouets de Hingham, robustes et non peints, qui furent célèbres dans le monde entier pendant de nombreuses années.
Cet homme commença par faire ces jouets pour ses propres enfants, puis il en exécuta des copies qu’il vendit par l’intermédiaire d’un magasin de chaussures voisin. Il commença à gagner un peu d’argent, puis un peu plus.
M. Lawson, dans Frenzied Finance, affirme qu’il est maintenant l’homme le plus riche du Massachusetts, et je pense que c’est vrai.
Cet homme, qui vaut aujourd’hui 100 millions d’euros, a oeuvré pendant 34 ans, seulement en se fondant sur le principe selon lequel ce que ses enfants aiment chez lui, les enfants d’autres gens l’aimeront aussi chez eux.
Juger du coeur humain par soi-même, par sa femme ou par ses enfants est la voie royale du succès en matière de fabrication.
Mais, me direz-vous, n’avait-il aucun capital?
Si, il avait un canif, et il l’avait peut-être emprunté!
Allez, invente un bouton de col et enrichis-toi.
Qui sont les plus grands inventeurs du monde?
Le véritable grand homme est un homme ordinaire, simple, franc, direct, un homme de bon sens.
(club-positif)
petite phrase, ou grande phrase …
« Tout ce que votre esprit peut concevoir et désirer,
votre esprit peut le réaliser. » – Napoleon Hill
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s